D comme…

Raphaëlle KEYA

25 Posts

65 views

0

Départ et décrochage

Cela fait plusieurs semaines maintenant que je n’ai donné aucune nouvelle et je vous devais quelques explications. La raison de mon absence, et silence, est que je suis partie avec mes proches en Guadeloupe ☀️🌴 pour le démarrage d’un projet qui nous tient à cœur depuis de très long mois. Même plusieurs années en fait.

Street art : Bravo à l’artiste !

Ce voyage fut donc l’occasion de la mise en place d’une future voie professionnelle et même si ce n’est que le début d’une nouvelle aventure, et qu’elle sera sans doute plus compliquée en raison de la période trouble que nous subissons tous, nous continuons d’avancer. Comme je me le dis souvent pour mes romans, les écrits d’aujourd’hui deviendront le chapitre de demain. 😀


J’ai d’ailleurs « délaissé » pendant cette période mon dernier roman en cours d’écriture : le n° 5. 🤗 Cependant, et comme presque tous les auteurs le disent, il est nécessaire de mettre son roman de côté quelque temps pour permettre à notre esprit de se libérer de l’intrigue et de nos personnages. Après cette période « d’oubli volontaire », notre manuscrit est perçu différemment. S’ensuit alors une autre période intense en rectifications, changements, ajouts… Jusqu’à cette immense joie de mettre le point final et de continuer le chemin (encore bien long) vers la publication. Mais je vous parlerai de mon dernier roman dans un prochain article « spécial n°5 » ! 😎


Mes premiers pas en Guadeloupe remontent à 1988… Holà-là, que ça passe… J’y ai vécu quelque temps mais n’y étais plus revenue depuis 14 ans. C’est étrange de revoir certains lieux, qui nous étaient pourtant familiers, et qui paraissent aujourd’hui plus petits que dans nos souvenirs. Mais c’était un réel plaisir de revenir dans cette belle île des Antilles et de revoir d’anciennes connaissances un peu perdues de vue ! 💛

Crédit photo Raphaëlle KÉYA

Aussi, je me suis consacrée plus particulièrement à la principale raison de notre venue, en profitant, bien évidemment, de tout ce que nous offre la Guadeloupe : chaleur, soleil (malgré quelques belles pluies car c’était encore la période cyclonique), environnement verdoyant et agréable, quelques visites et balades… Et la piscine du gîte qui a soulagé mes douleurs de vertèbres lombaires ! Dans notre location, l’internet n’était pas « au top » et comme j’avais en plus un vieux PC portable (qui va sûrement bientôt faire valoir ses droits à la retraite 😅 ) la connexion et le travail étaient pour le moins « un peu » compliqués. J’ai donc décidé de prendre une autre distance, avec les réseaux sociaux cette fois-ci, et même si cela a été quelque peu difficile au début, j’avoue que ce fut très profitable par la suite pour me ressourcer et faire le vide « des tas de choses » que l’on pense devoir toujours faire !

Maintenant me voilà de retour et je vais reprendre (en douceur pour rester dans le rythme bien plus agréable des tropiques) mes publications et mon roman dès mes possibilités. 😉

Je vous dis donc à très bientôt sur ce site, ma page Facebook Raphaëlle Kéya auteure et sur Instagram ! 😘

Et surtout, portez-vous bien ! 👍🏽 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *